Brulure

Brûlure : comment faire face à la situation ?

Qu’il s’agisse de brûlure superficielle ou bien de brûlure profonde, les soins adaptés sont nécessaires. Ces derniers permettent d’éviter que la situation ne s’aggrave ou bien ne s’infecte. Adopter les gestes adéquats aide également à accélérer la guérison d’une brûlure. Mais comment alors réagir ? Les lignes qui suivent font le point.

Comment faire lors d’une brûlure au premier degré ?

Il existe différents degrés de brûlures. En fonction de la gravité de la situation, les soins à prodiguer sont différents. Une brûlure au 1er degré est, par exemple, superficielle. Elle correspond, généralement, à une rougeur sur la peau. Cette dernière est aussi appelée érythème. Avec une brûlure au premier degré, seul l’épiderme est touché. Les lésions ne sont pas alors préoccupantes, sauf si la zone touchée est très étendue. Ce type de brûlure est causée par une exposition à une source de chaleur ou bien à une longue exposition au soleil.

Si la brûlure ne touche pas plus de 10 % du corps, il est possible de traiter la blessure vous-même. La brûlure au premier est à la fois douloureuse, rouge et sèche. Toutefois, il n’y a pas de cloque apparente. La guérison ne prend que quelques semaines et ne laisse pas de cicatrices. Comment faire face à une brûlure de ce type ? Il vous suffit de laisser la partie touchée sous un jet d’eau froide pendant une quinzaine de minutes. Placez ensuite un pansement stérile ou un tulle. Vous en trouverez dans la plupart des pharmacies comme les pharmacies à Monaco.

Quels sont les gestes à adopter en cas de brûlure ?

Au contraire des brûlures au premier degré, les brûlures au second degré se caractérisent par la présence de cloques sur la zone touchée. Ces cloques, aussi appelées phlyctènes, peuvent apparaître juste après la brûlure ou bien quelques heures après. Avec une brûlure au second degré, sachez que c’est le derme (la couche sous l’épiderme) qui est touché. La gravité de la brûlure dépend alors de l’étendue de cloques. À titre informatif, les cloques sont remplies de liquide et entourées de zones rouges.

Si les cloques se rompent, il est nécessaire de faire une consultation médicale. En effet, des tissus profonds sont plus touchés. En outre, si le derme est blanc au lieu d’être rouge, une prise en charge médicale est conseillée. Il s’agit d’un signe que vos vaisseaux sanguins ont été touchés. Si aucun de ces cas ne se présente, c’est un signe que la brûlure est superficielle. Elle ne laisse alors pas de cicatrice et la guérison prend 2 à 3 semaines. Pensez à désinfecter la zone touchée avec des produits sans alcool et à hydrater votre peau pour accélérer la guérison.

Que faire en cas de brûlure au troisième degré ?

La brûlure au 3e degré est l’une des plus graves. Dans cette situation, il est primordial de contacter immédiatement les secours. En effet, non seulement, la peau est brûlée en profondeur, mais également d’autres parties internes comme les vaisseaux sanguins, les terminaisons nerveuses, les muscles et les organes sous-jacents. En attendant les secours, il est conseillé de mettre la région exposée sous eau fraîche. Appliquez également un pansement stérile sur la brûlure.

La guérison d’une brûlure au troisième degré prend entre 3 semaines à plusieurs mois en fonction du cas. En outre, elle peut aussi laisser des cicatrices pouvant être plus ou moins marquées. Il est à savoir que si la victime a été brûlée par de l’huile chaude, évitez de la mouiller. Appelez directement les secours. Pour éviter d’aggraver la situation, évitez l’application des glaçons, de l’eau oxygénée, mais également l’alcool. Ces derniers peuvent abîmer les tissus.

 

Author: Damien