La transplantation capillaire avec la technique de la bandelette

Avec la technique de la bandelette, le médecin découpe une bande de peau avec les cheveux qui y poussent dans le cuir chevelu du patient. Il ferme l’endroit du prélèvement avec des points de suture ou des agrafes. Les différents follicules pileux sont alors extraits de la bande de peau et le médecin les implante ensuite dans les zones dégarnies, comme dans le cas de la FUE.

Ce qu’il faut savoir sur la technique de la bandelette

Comme la technique de la bandelette entraîne une cicatrice plus importante, la FUE est aujourd’hui préférée en raison de son meilleur résultat esthétique.

Les risques liés à l’intervention doivent être informés. Bien que les complications soient rares lorsque la transplantation capillaire est réalisée correctement par un médecin expérimenté, des saignements peuvent se produire, par exemple en cas de piqûres trop profondes. De ce fait, des gonflements importants se forment souvent dans les premiers jours suivant la transplantation capillaire et peuvent atteindre la région du visage. Les gonflements des paupières, en particulier, sont gênants pour le patient, mais ne sont pas dangereux.

Le cuir chevelu de l’homme est très bien irrigué. Étant donné que les germes et les bactéries s’installent surtout dans des zones plutôt mal irriguées, le risque d’infection lors de la transplantation de cheveux de la tête est très faible.

Après une transplantation capillaire, de nombreux patients ressentent un engourdissement ou des picotements dans la zone opérée, qui disparaissent généralement d’eux-mêmes au bout de deux à quatre semaines. Il est rare que de tels troubles de la sensibilité persistent pendant plusieurs mois.

À quoi dois-je faire attention après une transplantation capillaire ?

Après la transplantation capillaire, il se forme d’abord une croûte qui se détache au bout de cinq à sept jours environ. Ne grattez pas la croûte, même si cela vous démange ; vous ne feriez que perturber le processus de guérison et faciliter la pénétration des bactéries dans les tissus.

Selon l’avis de votre médecin, vous recevrez un antibiotique pendant environ trois jours afin de prévenir les infections. Cela est particulièrement indiqué pour les patients à risque ayant une mauvaise circulation sanguine, comme les diabétiques. Si nécessaire, votre médecin vous administrera un analgésique, et un refroidissement de la région transplantée aura également un effet analgésique.

Maintenez le site de prélèvement fermé par une suture au sec jusqu’à la cicatrisation. Pour la toilette, utilisez des pansements de douche spéciaux et imperméables. Vous les trouverez par exemple en pharmacie. Les points de suture seront retirés au plus tôt deux semaines après l’opération.

Vous pouvez vous laver les cheveux avec un shampoing doux et non parfumé dès le troisième jour après l’intervention – le shampoing pour bébé n’est pas recommandé. Ne teignez ou colorez vos cheveux qu’après quatre à six semaines.

Ne vous inquiétez pas si les cheveux que vous venez de transplanter tombent. Comme la peau a été mal oxygénée pendant l’opération, les cheveux sont d’abord rejetés, mais pas les racines ! De nouveaux cheveux poussent à partir de ces dernières environ huit à douze semaines après la transplantation capillaire. Le résultat final ne peut être évalué qu’après huit à dix mois.

 

Découvrez ensuite, les raisons de commander ses médicaments dans une pharmacie en ligne.

Author: Damien